The Mainspring of Human Progress Henry Grady Weaver

ISBN: 9781153505710

Published:

Paperback

120 pages


Description

The Mainspring of Human Progress  by  Henry Grady Weaver

The Mainspring of Human Progress by Henry Grady Weaver
| Paperback | PDF, EPUB, FB2, DjVu, audiobook, mp3, RTF | 120 pages | ISBN: 9781153505710 | 10.58 Mb

Ce livre historique peut contenir de nombreuses coquilles et du texte manquant. Les acheteurs peuvent generalement telecharger une copie gratuite scannee du livre original (sans les coquilles) aupres de lediteur. Non reference. Non illustre. 1603MoreCe livre historique peut contenir de nombreuses coquilles et du texte manquant. Les acheteurs peuvent generalement telecharger une copie gratuite scannee du livre original (sans les coquilles) aupres de lediteur.

Non reference. Non illustre. 1603 edition. Extrait: ...mains: ie noze dire les yeux dont ie plore labsence. Adieu tout ce que iadote. Lettre Xxix. Faisant fcauoir a fa Dame lestat de la maladie tjui le trau aille jl dit quelle nest caufet que de lardeur deson amour, lequtltlne defire pat.

pourtant tant soitpe attiedir- V U mente de celle qui la fait naistre. E tenois vn mot de lettre toutprest,& lauois escrit au plus fort de ma fleure, en esperance de la vous faire tenir aufli tost par vostrr page.mais nayant point receu de vos no u u elles alaccoustumee, ie nofay vous lenuoyer craignant quelque incoueniet, & q u e mon laquais fe peust ab use r, ou ne fust descouu ert.

Depuis mon indisposition a tousiours cotinue, dont ienc mestonnepoint: car lcnnuy de vostre absence ieroitsufEiant fans autre mal pour me faire mourir en plaine fante. Plaigncz-moy, ievousfupplie, & croyez que la sor tune nauoif point dautre moyen pour mabattre que de me priuer du secours de yostre belle veue. Ie vous donneray de nouueau la peine de lire vnmauuais Sonnet que iay fait pour efmouuoirla nuict a pitie. Chacun ditquelesaccidensqui me suruiennent nayssent da trop grand trauail de mon eiprit: mais Cependant ils ne scauent y donner remede, nyne voudrois quils le peussent faire: -car ce qui me trauaiilc est si beau, & me plaist tant, que ic ne plaindray point ma vie si elle est si heureusement consomtnee.Mais siie.

nay point dautre trauail. ny dautre lepos que ecluy que vous me donnez, & que vous soyez lvniquesourcedemes pasKons, ie consens, voire ie vous supphc, quevouslesaugmentiez...



Enter the sum





Related Archive Books



Related Books


Comments

Comments for "The Mainspring of Human Progress":


e-lunar.pl

©2008-2015 | DMCA | Contact us